Walhain: la nouvelle majorité dévoile son projet politique pour la commune

L’espace réservé au public lors des séances du conseil communal de Walhain devient trop étroit pour accueillir les spectateurs, bien plus nombreux à y assister depuis les élections communales d’octobre dernier. Effet de curiosité ou tendance qui va perdurer, l’avenir le dira. L’assistance s’est en tout cas clairsemée au fil de la séance publique lundi soir. Il faut dire qu’elle a duré cinq heures pour se terminer aux environs de minuit trente… Cinq heures nécessaires pour notamment présenter la déclaration de politique communale et en débattre. Un document important puisqu’il fixe les objectifs de la majorité pour les six prochaines années.

« Quel Walhain voulons-nous pour demain? »

La nouvelle majorité Avenir communal – Ecolo affirme vouloir inscrire Walhain dans une vision à long terme. « Le développement durable, la cohésion sociale, la consultation et la participation citoyenne ainsi que la gouvernance guideront notre action » a expliqué le bourgmestre Xavier Dubois (AC) lors de la présentation de cette déclaration de politique communale.

Pour l’opposition qui a voté contre, la note de politique générale s’apparente surtout à une « mièvre déclaration de justification de cohabitation sans identité propre ». « La déclaration contient beaucoup de projets initiés par la précédente majorité. Vous aviez dit que Walhain avait besoin de changement. Nous ne le percevons pas. » a affirmé la précédente bourgmestre, Laurence Smets (WAL1). « Nous n’avons jamais dit que tout le travail de l’ancienne majorité était mauvais et qu’il fallait partir d’une page blanche. C’est évident qu’il faut une certaine continuité » lui a répondu son successeur.

Impossible de citer tous les projets repris dans la déclaration de politique communale. En voici 10.

  • Une prime à l’installation des accueillantes de 2500€ pour chacune d’elle.
  • La diminution du précompte immobilier
  • La création d’une plateforme du volontariat en partenariat avec le CPAS.
  • La mise en place d’un plan « Zéro déchet » avec l’objectif de passer de 134kg de déchets ménagers par habitant en 2017 à 90kg par an et par habitant en 2024. Parmi les actions pour y parvenir, notons le passage à la poubelle à puce.
  • La mise en place d’un conseil consultatif de l’agriculture pour rétablir le lien entre le monde agricole et les citoyens.
  • La création d’un Proxibus.
  • Le développement d’une offre de coworking notamment dans les anciennes fermes.
  • Le développement de l’apprentissage par et au numérique dans les écoles communales.
  • La mise en place d’un conseil communal des enfants.
  • L’organisation de conseils communaux décentralisés.

Si l’opposition se réjouit de certaines mesures comme la création d’un proxibus ou l’offre de coworking, elle s’étonne de ne pas trouver certains éléments dans la déclaration comme par exemple l’éolien. « Nous sommes contre l’extension du parc à cheval sur Gembloux. Une réunion de concertation à ce propos est prévue prochainement. Pour le reste, ce n’est pas la commune qui initie les projets » a répondu l’Echevin Jean-Marie Gillet (Ecolo).

Une déclaration de politique communale déjà budgétisée

Les finances communales vont-elles suivre avec les dépenses et pertes de recettes qu’engendreront certains projets? « Nous prévoyons en moyenne 2 600 000€ d’investissements par an, là où les années précédentes, nous étions à 2 millions en moyenne. Ce ne sera pas simple mais nous voulons améliorer le taux de subventionnement et diminuer l’endettement. Nous serons en tout cas prudents » a expliqué le bourgmestre en charge des Finances, tableaux chiffrés à l’appui. Des tableaux que l’opposition a découvert durant le conseil. « Nous aurions du recevoir ces documents avant la séance. Vous prônez la bonne gouvernance et dites vouloir travailler avec l’opposition mais vous nous empêchez de préparer correctement les points à l’ordre du jour du conseil » a regretté Laurence Smets (WAL1). C’est, en outre, la deuxième fois depuis l’installation du conseil que les conseillers de la minorité se plaignent de recevoir les convocations du conseil à quelques minutes du délais légal, ce qui leur retire un weekend supplémentaire pour préparer la séance.

Un pas vers une administration plus durable

A la fin de la séance, le conseil a approuvé à l’unanimité une motion déposée par WAL1 et qui se retrouve dans la déclaration de politique communale: le bannissement des objets plastiques au sein de l’administration communale. L’administration ferait déjà des efforts en la matière. Du côté des élus locaux, quelques emballages à usage unique de bonbons se trouvaient sur la table des initiateurs de la motion, ce qui n’a pas manqué de faire sourire l’assistance. Changer les habitudes demandent du temps…

Blandine Rans

 

Un commentaire sur “Walhain: la nouvelle majorité dévoile son projet politique pour la commune

  1. Bravo à la nouvelle majorité pour ce projet ambitieux et très bien structuré !
    Dommage que certaine membre de l’opposition semble à la fois ne pas y adhérer et prétendre qu’il n’y a rien de neuf par rapport au passé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.