Walhain : trois nouvelles liaisons cyclables en projet

7 fiches-projets constituent le plan d’investissement de la commune de Walhain pour développer la pratique du vélo dans l’entité. Ce plan entre dans le cadre du projet « Wallonie cyclable » grâce auquel Walhain va pouvoir bénéficier d’une subvention régionale d’un montant de 300 000 euros. Une commission vélo constituée pour l’occasion a élaboré ces fiches.

Trois nouveaux tronçons pour le vélo 

Trois nouvelles liaisons devraient voir le jour.

  • Une piste bidirectionnelle qui reliera la voie cyclopiétonne de Sart-lez-Walhain et le Ravel de Sauvenière via Baudecet. Cela permettra aux Walhinois de rejoindre facilement Gembloux, sa gare, ses écoles et ses commerces. « La ville de Gembloux a également intégré cette fiche à son plan d’investissement. Nous la remercions car cette liaison a peut-être moins d’intérêt pour elle alors qu’elle prendra en charge la majorité du tronçon. Sur un peu plus d’un kilomètre, Walhain ne doit prendre que 55 mètres à sa charge. » explique l’échevin de la Mobilité, Vincent Eylenbosch (Ecolo).    
  • Une piste unidirectionnelle entre la place Saint-Vincent et la rue du Warichet. « Cela permettra de rejoindre l’école « Le bon départ » depuis la place en toute sécurité. Un sentier existe déjà. Son aménagement le rendra accessible à un plus grand nombre d’usagers faibles » commente l’échevin de la Mobilité. 
  • Une piste bidirectionnelle sur l’ancienne ligne de tram qui relie la rue du Warichet au quartier des Hayettes. Elle permettra de rejoindre la nationale 4, la nouvelle de bus 52 et la future ligne Express E6.

Des haies devraient être plantées le long de ces nouvelles liaisons. Le plan d’investissement prévoit aussi la sécurisation de certaines zones : rue du Bois de Buis et chemin du Long Cerisier ainsi que la traversée vers le chemin du Bois Bono en direction de Nil-Saint-Vincent. La piste cyclable de la Drève Chèvequeue sera réparée. Des travaux devraient également être réalisés sur des chemins agricoles réservés pour traiter 7 flaques qui les rendent impraticables.

La population sera prochainement consultée sur la mise en oeuvre de ces fiches-projets.

Le collège communal va interpeller le gouvernement wallon sur la bétonisation du paysage

Le conseil communal a également autorisé lundi soir le collège à interpeller le Gouvernement wallon concernant le revêtement de ces nouvelles liaisons. Il doit en effet obligatoirement être induré, c’est-à-dire asphalté ou bétonné. « C’est une nouvelle condition. Or, elle n’est pas forcément en adéquation avec la préservation du paysage. L’imperméabilisation des sols n’est en plus vraiment pas idéale pour la gestion des eaux » explique le bourgmestre Xavier Dubios (Avenir communal).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.