Walhain : plus de 4 millions d’euros d’investissements prévus au budget 2020

Boni à l’exercice propre, le budget 2020 vient de clôturer ce dernier conseil communal de 2019. La majorité emmenée par Xavier Dubois (Avenir Communal) investira près de 4 947 612 euros. « Un budget clair et précis » pour les membres de la majorité mais qui manque d’originalité et de nouveaux projets d’investissements pour l’opposition.

Budget extraordinaire de plus de 4 millions d’euros

Le budget extraordinaire prévu pour l’exercice 2020 est de plus de 4 millions d’euros pour 38 projets d’investissements. Parmi ces projets, on retiendra l’investissement important  pour la valorisation du vieux château de Walhain (1 250 000 euros) dans le but de créer un pôle d’attractivité touristique majeur, la construction d’un nouvel hangar agricole (750 000 euros), le Plan d’investissement communal 2019-2021 (650 000 euros), les travaux d’aménagement d’une maison rurale dans la « Grange des Six Heures » à Nil (550 716 euros), et les études concernant la rénovation/agrandissement du hall sportif, la rénovation du Fenil, la transformation de l’ancien bâtiment de l’école de Nil et la rénovation de la Maison communale (472 725 euros). Opposition comme majorité se disputent le lancement de certains projets et principalement la valorisation du vieux château de Walhain, dont Laurence Smets (WAL1) rappelle avoir lancé le projet.

WAL1 appelle à la prudence et dénonce un manque d’originalité

L’opposition du collège communal emmenée par Laurence Smets dénonce une explosion des dépenses ordinaires, notamment en frais de personnel avec une augmentation de 15%. Une augmentation défendue par le bourgmestre, Xavier Dubois, qui découle, selon lui, du résultat d’un audit démontrant l’absence d’investissements en matière de personnel sous la législature précédente. En contre partie, WAL1 réclame une augmentation similaire des services à la population. En matière de recettes, WAL1 dénonce aussi une sous-estimation de la recette liée à l’IPP (impôt des personnes physiques). La majorité, elle, se défend d’avoir établi le budget le plus clair et le plus efficace possible.

Sur les investissements du budget 2020, l’opposition dénonce un manque d’originalité. Pour le groupe, pas assez ou peu de nouveaux projets par rapport au budget 2019 : « Nous ne percevons pas le souffle nouveau de cette majorité, la plupart des projets d’investissement sont ceux que nous avons mis en place sous notre législature. Vous avez approuvé la politique que nous avons menée » lançait, hier soir, Laurence Smets. Celle-ci appelle à la vigilance malgré un budget positif : « il ne faut pas se laisser pousser des ailes malgré un budget positif ».

Budget du CPAS en équilibre malgré un prélèvement dans le fonds de réserve

Avec 164 500 euros de frais d’investissements et un budget de 2 789 699 euros, le budget 2020 du CPAS est en équilibre. Mais cet équilibre repose une nouvelle fois sur un prélèvement d’une partie du fonds de réserve du CPAS. Une situation qui, pour la majorité, est inacceptable et ne peut pas durer. Celle-ci prévoit de réaliser une analyse et de prendre des mesures afin de limiter la diminution du fonds. Concernant le budget ordinaire, on relèvera l’engagement d’une aide familiale et d’un aide administratif ou encore l’augmentation du prix des repas à domicile passant de 6 à 7 euros. Les investissements se concentrent notamment sur la création d’une yourte comme logement d’urgence, l’achat d’un véhicule partagé, l’agrandissement des bâtiments du CPAS devenus trop petits ou encore l’achat de vélos électriques pour les déplacements.

Le choix d’une yourte est fortement critiqué par l’opposition. Pour WAL1, une yourte n’est pas le meilleur choix pour représenter le logement public. Le groupe d’opposition dénonce surtout une volonté d’avoir des subsides de logement à tout prix. Pour la majorité, se focaliser sur cet aspect est réducteur. Celle-ci se félicite d’avoir obtenu de nouveaux subsides et d’avoir répondu en partie à la demande de logements sociaux.

Wal1 dénonce également une diminution des frais de personnel et une hausse des frais de fonctionnement malgré une augmentation de la dotation communale.

 

Le budget 2020 a été approuvé à 12 voix pour, et 5 voix contre.

 

Cédric Bachy 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.