Volley : aucun descendant parmi les équipes de notre région

À l’instar des autres disciplines, les championnats de volley ont été stoppés définitivement et inopinément en raison du coronavirus. C’est l’un des principaux enseignements à tirer de cette saison 2019-2020 : aucune équipe de notre région n’est reléguée, que ce soit dans les séries nationales ou provinciales, chez les hommes et chez les dames.

 

La N2 dames de Gembloux rejoint la N1

L’équipe A dames de Gembloux enregistre une seconde montée d’affilée. L’année dernière, elle avait décroché le titre en Nationale 3B. Cette saison, elle termine à la troisième place de N2B et obtient son ticket pour la N1.

L’équipe B dames du VC Gembloux finit, pour sa part, à la 11e et avant-dernière place de la Promotion B. Division dans laquelle elle évoluera toujours lors du prochain exercice.

 

Malgré leur dernière place au classement, les hommes de Gembloux se maintiennent en Promotion

Il n’y a pas de descendants en promotion et c’est une petite surprise. Le règlement complémentaire du championnat FVWB 2019-2020 en prévoyait. Mais, l’instance francophone a finalement décidé de ne pas faire descendre d’équipes de cet étage. Une bonne nouvelle pour l’équipe masculine du VC Gembloux qui occupait la dernière position du classement au moment de l’arrêt des championnats.

Dans les divisions nationales toujours, le VC Walhain est parvenu à sauver l’entièreté de ses formations également. L’équipe A termine à la 7e place en Nationale 2. Les équipes B et C finissent respectivement 4e et 5e de la Promotion C.

 

Walhain D et Perwez champions dans les séries provinciales

L’équipe D masculine du VC Walhain est, pour sa part, parvenue à s’adjuger le sacre en P2. Elle rejoint donc l’élite provinciale namuroise.

Du côté du Brabant wallon, les hommes du VC Perwez ont coiffé les lauriers de la P1 et rejoignent la Promotion. La P3 messieurs des Eagles de Perwez pourrait, quant à elle, rejoindre la deuxième Provinciale si des places supplémentaires venaient à se libérer aux étages supérieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.