Visites domiciliaires, nouveau conseiller indépendant et salle multisports au menu du conseil communal à Perwez

Public plus fourni que d’habitude pour cette séance du 6 mars. Le vote d’une motion s’opposant au projet de loi sur les visites domiciliaires (dans le but d’arrêter des personnes en séjour irrégulier) n’y est sans doute pas étranger. Certaines personnes n’ont d’ailleurs pas hésité à applaudir l’adoption de cette motion hier soir. Une adoption qui n’a pas fait l’unanimité. Les conseillers DRC PluS (sauf Raymond Fadeur qui a voté NON) ainsi que Christian Durie (ex-Ecolo et nouveau conseiller indépendant, voir ci-dessous) du groupe d’opposition Ensemble! ont adopté le texte. Les conseillers Ensemble! du MR s’abstenant.

Le débat sur le projet de loi

Dans ce débat, l’échevin DRC PluS Jean-Marc Aldric estime que « l’on franchit une ligne rouge qui rappelle les heures les plus sombres de l’histoire… Nous ne voulons pas de cette Belgique-là ». André Antoine, bourgmestre en titre, rappelle que la majorité a été interpellée par des citoyens perwéziens qui n’acceptent pas le projet du gouvernement fédéral, projet auquel « nous nous opposons avec la dernière des énergies » ajoute le chef de file DRC PluS qui en profite pour dénoncer « le système sécuritaire de la N-VA qui fait du chiffre sur le dos de l’humanitaire ». Côté opposition, le groupe Ensemble!, par la voix de son chef de groupe Jordan Godfriaux, se réjouit de voir une motion à l’ordre du jour du conseil communal pour alimenter le débat démocratique. Mais il rappelle aussi que le 1er ministre Charles Michel s’est donné « un peu de temps pour la consultation ». Ceci explique donc l’abstention des représentants MR du groupe. Via un communiqué, la locale Ecolo de Perwez, partenaire du MR dans l’opposition, appuie clairement pour sa part l’adoption de la motion par le conseil communal.

Perwez, future commune hospitalière ?

Jordan Godfriaux a profité de l’occasion pour proposer « que l’on se mette autour de la table, politiques et citoyens, pour discuter de Perwez, commune hospitalière ». « Pas de souci » répond André Antoine.

Christian Durie, nouveau conseiller indépendant

Le conseiller communal Ensemble! aura fait parler de lui hier soir. Et pas seulement pour avoir été le seul de son groupe à adopter la motion citée plus haut. Christian Durie annonce qu’il ne représentera plus les Verts au sein de son groupe. Il siègera dorénavant comme indépendant. Plusieurs raisons à cela dont le refus d’Ecolo de lui accorder une dispense lui permettant d’être candidat pour la troisième fois aux élections communales. Le conseiller évoque sa très grande déception et son incompréhension alors que des dérogations ont été accordées à d’autres candidats brabançons. Mais c’est avec ses convictions habituelles qu’il achèvera son mandat.

Bientôt la reprise des travaux à la salle multisports de Thorembais-les-Béguines

Ce chantier s’était arrêté en 2017. L’entreprise principale avait fait faillite ainsi qu’un sous-traitant. Un nouvel appel d’offre vient d’être adopté par la majorité. L’opposition s’est abstenue. Elle pense toujours que le choix du site est inadéquat en termes de mobilité et qu’une salle plus modeste, destinée uniquement aux activités sportives de l’école communale, aurait été préférable. André Antoine rappelle que le projet a reçu son permis. Et qu’il répond à une demande puisqu’il n’y a quasiment plus de place au Centre sportif de Perwez. Pour rappel, la salle multisports de Thorembais-les-Béguines accueillera des arts martiaux, du tennis de table et les cours d’éducation physique de plusieurs écoles communales de l’entité. Autre info à noter, le projet d’une salle sportive au Collège Da Vinci, destinée aux élèves de sciences-sports, qui est l’option la plus populaire dans cette école secondaire. Cette future infrastructure pourrait aussi accueillir certains clubs en dehors des horaires scolaires.

Une nouvelle salle pour Malèves et une nouvelle opération de développement rural sur Perwez

A l’unanimité, le conseil communal a également décidé de lancer un appel d’offres pour la réalisation d’une salle de réunion polyvalente dans les bâtiments annexes de la cure de Malèves. Par ailleurs, la nouvelle Opération de Développement Rural se rapproche… Une phase de consultation citoyenne se déroulera du 23 avril au 25 mai prochains. Mais les premières réalisations ne verront bien sûr le jour qu’au cours de la prochaine mandature.

Des questions de fin de séance

A propos du Centre de remise en forme d’abord (au Centre sportif) dont le gestionnaire avait fait faillite. En attendant la clôture d’un nouvel appel d’offres, les locaux sont loués temporairement au 2e candidat du premier appel d’offres. Pour l’opposition, on avantage de ce fait ce gestionnaire temporaire alors que le nouvel appel d’offres vient tout juste d’être lancé. La majorité s’en défend : « On agit dans la légalité, le cahier des charges de l’appel d’offres sera respecté et le locataire actuel n’aura aucune priorité ».

Autre question de l’opposition à propos du budget coopératif de 100.000 euros prévu pour le financement de projets citoyens. Trois demandes sont rentrées auprès du Collège communal dont une concerne l’aménagement d’un préau à l’école communale de Thorembais-Saint-Trond, un projet rentré par les parents d’élèves. Le Collège annonce que la somme va être débloquée. « Et s’il y a d’autres projets encore, on portera le budget à 150.000 euros » ajoute André Antoine.

Emmanuel Schu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.