Une capsule temporelle pour l’an 2118 à Gembloux

Ce mardi matin à l’Espace Senghor, une capsule temporelle gembloutoise pour les générations futures a été scellée devant un parterre d’invités, et notamment des élèves venus de tous les réseaux d’enseignement. Cette capsule remplie de témoignages sera léguée aux prochaines générations. A charge pour elles de l’ouvrir en 2118. L’idée vient du Cercle royal Art et Histoire de Gembloux qui aura profité de ses 75 ans l’année passée pour lancer l’idée.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.