Un quatrième tour indispensable pour élire le nouveau recteur de l’ULiège

Le troisième tour de l’élection du nouveau recteur de l’Université de Liège se tenait ces lundi et mardi. Après quelques heures d’attente, il a livré ses résultats. C’est le professeur Pierre Wolper qui est arrivé en tête. Cependant, il ne récolte pas la majorité absolue. Un quatrième et dernier tour est donc nécessaire. Il sera organisé les 9 et 10 octobre prochains.

Pour ce troisième tour, quatre candidats s’étaient présentés :

  • Éric PIRARD, professeur ordinaire à la Faculté des Sciences appliquées;
  • Vincent SEUTIN, professeur ordinaire à la Faculté de Médecine;
  • Pierre WOLPER, professeur ordinaire à la Faculté des Sciences appliquées;
  • Ann Lawrence DURVIAUX, professeure ordinaire à la Faculté de Droit, de Science politique et de Criminologie.

C’est Pierre Wolper qui est arrivé en tête avec 35% des suffrages. Son dauphin est Eric Pirard, qui obtient 26%. Tous deux étaient d’ailleurs déjà candidats lors des deux premiers tours. Ann-Lawrence Durviaux a, pour sa part, récolté 21% des voix. Enfin, Vincent Seutin n’a, lui, rassemblé qu’un peu moins de 10% des suffrages.

Malgré ses 35% de voix obtenus, le Professeur Pierre Wolper n’est pas élu. En effet, à l’Université de Liège, la règle veut qu’il faille récolter une majorité absolue des voix pour être élu. Il ne suffit pas d’être le premier. Pour ce troisième tour, cette règle des 50% était maintenue. Il n’y est donc pas parvenu, ni comme ses compères d’ailleurs. Il y aura donc bel et bien un quatrième et dernier tour. Lors de ce dernier, l‘élection se fera à majorité simple. Le candidat qui récoltera le plus de suffrages sera donc nommé recteur. Nous ne compterons également que deux candidats, les mieux classés, à savoir Pierre Wolper et Eric Pirard.

Albert Corhay absent de ce troisième tour

Pas de trace, par contre, du recteur sortant, Albert Corhay, lors de ce troisième tour. S’il figurait bien sur les listes lors des deux premiers tours, en avril et mai dernier, ce n’était plus le cas cette fois-ci. Il avait décidé, en mai, de ne plus se représenter. Lors du premier tour, qui l’opposait à deux autres candidats, Pierre Wolper et Eric Pirard, il avait récolté 26,49% des voix, contre 39,5% à Pierre Wolper et 25% à Eric Pirard. Lors du deuxième tour, il avait obtenu 26,7% des voix, contre 43,7% pour Pierre Wolper.

Thomas Béchet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.