Un millier d’élèves du Brabant wallon en visite au Fort de Breendonk

Du 11 janvier au 4 mai prochain, près d’un millier d’élèves, de vingt écoles du Brabant wallon, vont visiter le Fort de Breendonk, qui fut une prison politique nazie de 1940 à 1944. Ils se rendront également à la Caserne Dossin, à Malines, un mémorial, musée et centre de documentation sur l’Holocauste et les Droits de l’Homme. L’objectif poursuivi par la province est clair : sensibiliser et assurer le devoir de mémoire auprès de ces jeunes.

La volonté de la province du Brabant wallon: faire découvrir les horreurs du régime nazi aux élèves de 5e et 6e secondaires

Depuis 2001, l’institution provinciale du Brabant wallon finance et organise des visites du Fort de Breendonk pour près d’un millier d’élèves du troisième cycle du secondaire ainsi que pour les anciens combattants. Confrontés aux atrocités qui y ont été commises entre 1940 et 1944, ils découvrent les horreurs auxquelles l’intolérance et l’exclusion peuvent mener. Car oui, durant cette triste période de l’histoire, le Fort, situé à mi-distance de Bruxelles et d’Anvers fut un endroit pour les prisonniers politiques, mais aussi un lieu de torture. Plus de 3 500 personnes y furent emprisonnées. Des centaines d’entre elles décédèrent sur place, des suites des souffrances qui leur étaient infligées. D’autres furent envoyées en Allemagne et n’en revinrent pas. La cruauté qui y fut commise mena certains à nommer le Fort de Breendonk « le camp de la mort rampante ».

Cette visite est complétée, depuis 2006, par celle de la Caserne Dossin, à Malines. C’est là que, d’août 1942 à juillet 1944, les nazis ont rassemblé quelques 25 000 Juifs, dont 5 430 enfants. Ils étaient, ensuite, déportés vers Auschwitz-Birkenau. 95% n’en sont jamais revenus.

Cette opération est entièrement prise en charge par le Brabant wallon, qui assure également le transport des élèves.

Un programme pédagogique complet pour conscientiser les jeunes

Pour préparer et enrichir les visites de ces lieux de l’histoire, un coffret DVD « Témoins de guerre », réalisé par le Brabant wallon en partenariat avec l’ASBL La Besace et TV Com, est mis à la disposition des enseignants. Il contient des capsules audiovisuelles reprenant les témoignages d’anciens combattants brabançons. Un cahier pédagogique abordant six thématiques accompagne le coffret. Il reprend une introduction préparatoire au visionnement des témoignages, des fiches pédagogiques, un approfondissement des sujets traités et quelques pistes de réflexion. Notons que cet outil est également accessible à tous via le réseau PointCulture et les bibliothèques du Brabant wallon.

Une exposition itinérante rassemblant les témoignages d’habitants qui ont été confrontés aux atrocités de la Seconde Guerre mondiale est également mise à la libre disposition des écoles du Brabant wallon. Il vous suffit d’en faire la demande au service de la culture, des sports et de la citoyenneté.

Thomas Béchet – Sources : province du Brabant wallon et le Mémorial National du Fort de Breendonk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.