Un conseil communal inédit à Gembloux

C’est une séance inédite dans l’histoire des conseils communaux gembloutois qui s’est tenue mercredi soir. Afin de respecter les règles de confinement, le conseil a été organisé en vidéoconférence. Seuls la directrice générale, le bourgmestre, la première échevine et 3 conseillers étaient présents physiquement à l’hôtel de ville.

Santos Lekeu (MR) a demandé si une retransmission publique plus large de la séance n’aurait pas pu être faite. Impossible selon le bourgmestre qui a expliqué que la Ville n’avait pas la capacité technique d’assurer une retransmission en temps réel mais qu’elle tenterait d’améliorer les choses si ce type de séance devait se reproduire.

Seul le premier point lié aux modalités de tenue de cette séance a été approuvé à haute voix par les conseillers, chacun à leur tour. Une procédure fastidieuse qui a été suivie pour les points suivants par une approbation par un pouce levé face à la caméra. Les conseillers ont envoyé après la séance un mail à la directrice générale pour confirmer leurs votes et ainsi éviter tout risque d’erreur.

Le bourgmestre (Bailli) a ensuite fait le point sur la gestion de la crise sanitaire à Gembloux. La présidente du CPAS  a fait de même. Isabelle Groessens (Ecolo) a expliqué que le comité de direction du CPAS se réunit 7 jours sur 7 en vidéoconférence. Les crèches communales sont toujours ouvertes. Seuls une quinzaine d’enfants étaient présents cette semaine sur 130 inscrits. Les repas à domicile sont maintenus et le CPAS reçoit même de nouvelles demandes pour en bénéficier. La situation la plus délicate se situe au niveau des maisons de repos. Des cas de coronavirus ont été détectés. Des mesures plus strictes ont été mises en place pour éviter la propagation. Afin de rompre au maximum l’isolement des résidents, ceux-ci gardent le contact avec leurs proches notamment par vidéoconférence. Un système de colis a été mis en place et une page Facebook privée a été créée pour que les proches puissent être tenus informés de ce qu’il se passe au sein des maisons de repos.

Après ces comptes-rendus, les conseillers ont approuvé les autres points mis à l’ordre du jour. Parmi ceux-ci, citons l’appel à candidature pour une nouvelle direction des écoles d’Ernage, Grand-Manil et Lonzée, l’approbation de la convention de collaboration du projet « Caravane », le plan d’aménagement forestier du bois de Grand-Leez, l’agrandissement de l’aire de jeux dans le parc de Grand-Manil et la végétalisation des cimetières.

La séance s’est clôturée à 20h. Les conseillers ont donc applaudi le personnel soignant pour le remercier de son engagement.

Riziero Parete (PS) a également annoncé que les conseillers socialistes reverseront leurs jetons de présence pour l’achat de matériel de protection à destination du personnel soignant. Il a proposé aux conseillers communaux des autres groupes de les imiter.

La prochaine séance du conseil communal est prévue le 6 mai. Trop tôt pour dire si les élus gembloutois devront à nouveau se réunir à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.