Un budget 2019 surtout technique adopté lors d’un conseil sous tension à Walhain

« Il semblait qu’il fallait du changement à Walhain. J’attends de voir. » Jeudi soir, le groupe WAL1 a donné le ton de l’opposition qu’il mènera au conseil communal. Cette phrase, c’est Laurence Smets qui l’a prononcée à l’heure de commenter le budget 2019 préparé par la nouvelle majorité formée par Avenir communal et Ecolo, en place depuis moins de trois semaines. L’ancienne bourgmestre s’est notamment étonnée que le précompte immobilier ne soit pas diminué en 2019. « La situation financière le permet. C’était la première des promesses d’Avenir communal durant la campagne électorale. C’était la nôtre également. Mettons la en œuvre dès maintenant » a-t-elle expliqué, proposant dans la foulée au conseil communal de voter une proposition en ce sens. Un amendement rejeté par la majorité, bien décidée à diminuer les impôts mais qui a insisté sur le caractère purement technique du budget 2019 présenté le 20 décembre.

Un budget 2019 basique et technique avant une modification budgétaire qui viendra vite

Entré en fonction le 3 décembre, le collège communal a du se pencher sur la confection du budget 2019 dès sa première réunion deux jours plus tard. « Ce budget vise essentiellement à permettre de garantir la continuité des services offerts à la population et à répondre aux besoins essentiels en matière d’investissements » a expliqué le bourgmestre, également en charge des Finances. « Nous voulons d’abord mener un travail de fond en collaboration avec l’administration communale pour définir précisément les moyens à mobiliser pour mettre en œuvre notre politique » a développé Xavier Dubois. La majorité promet de présenter une modification budgétaire au conseil dans le courant du premier trimestre 2019, dans la foulée de l’élaboration de la Déclaration de politique générale (DPG).

Retenons tout de même plusieurs éléments de ce budget 2019:

  • Le boni à l’exercice propre est de 410 185,89€. Un boni affecté dans un premier temps au fonds de réserve ordinaire avant de servir à des politiques nouvelles dès que la DPG sera adoptée.
  • Les dépenses de personnel, c’est-à-dire le plus gros poste de dépenses, augmente de 13.68%. Une augmentation qui surprend beaucoup l’opposition. « Il s’agit de la mise en œuvre du plan d’embauche décidé par l’ancienne majorité, de l’intégration des évolutions barémiques et de l’indexation des salaires ainsi que la prise en charge en année pleine des engagements réalisés en 2018 » a détaillé le bourgmestre.
  • Plusieurs dépenses nouvelles sont déjà intégrées au budget car elles pourraient servir dès le début de l’année. Un exemple: 10 000€ pour lancer la réflexion concernant l’amplification de la participation citoyenne via un budget participatif ou une plateforme du volontariat.

Débat autour de l’octroi des subventions communales aux associations

Avant d’adopter ce budget pour lequel WAL1 a voté contre, c’est un autre point qui a fait l’objet d’un débat durant de longues minutes: l’octroi des subventions communales aux associations. Les conseillers de la minorité ont relevé deux subventions n’ayant plus lieu d’être car, dans un cas l’association ne se réunirait plus et dans l’autre, l’opération ne serait plus menée. Ils ont proposé de réaffecter ces montants à d’autres associations mais également de modifier certains financements voire d’octroyer un subside financier à des associations qui n’en recevaient pas jusqu’à présent; l’école de musique et la pelote niloise en l’occurrence.

« Nous entendons vos propositions mais nous devons d’abord les analyser. Nous n’avons pas reçu de demande ou d’information officielle » a répondu Xavier Dubois. « Ces subsides ne sont pas les seules manières d’aider les associations walhinoises. Notre soutien peut prendre plusieurs formes comme le prêt de matériel par exemple » a ajouté l’Echevin Ecolo Jean-Marie Gillet.

Le bourgmestre a proposé de reporter le vote de ce point jusqu’à la prochaine modification budgétaire, le temps qu’un groupe de travail, auquel serait convié l’opposition, puisse se réunir et analyser les besoins. Une proposition refusée par WAL1 qui a préféré demander le vote sur ses amendements. Des amendements là aussi rejetés par la majorité. La minorité s’est donc abstenue lors du vote concernant cette fois l’octroi des subventions communales. L’opposition qui semble manifestement bien décidée à mener la vie dure à la nouvelle majorité.

Blandine Rans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.