Tracing Covid : situation problématique dans les écoles de Gembloux

Des cas de Covid ont été détectés dans plusieurs écoles gembloutoises. À Grand-Manil, Corroy et Mazy, des classes sont fermées sur décision du pouvoir organisateur. L’échevin de l’Enseignement ne décolère pas. Pour lui, le tracing pris en charge par l’AVIQ (Agence pour une Vie de Qualité) est trop lent, et les services sont indisponibles dans ces cas d’urgence. « On va devoir encore fermer des classes et des écoles, alors que c’est ce qu’on veut éviter« , peste Gauthier De Sauvage.

L’AVIQ applique une circulaire de l’ONE qui préconise le seuil de 25% de cas positifs ou le nombre de cas à partir duquel une mesure doit être adaptée dans le cadre scolaire. L’Agence wallonne ne se charge que du tracing. Mais le testing, les labos et les call centers sont eux-mêmes débordés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.