Thibault Raymakers, skipper brabançon, raconte sa transat

Thibault Raymakers a pour devise :  » Te souviens-tu de la dernière fois que tu as fait quelque chose pour la première fois dans ta vie ? « . A 43 ans, l’habitant de Noduwez (Orp-Jauche) a décidé de traverser l’Atlantique sans équipage et sans assistance. Seul, à bord d’un mini voilier de 6m50.

Pari réussi en 17 jours. Cette aventure, il la raconte dans un film d’une trentaine de minutes. Le skipper était invité, ce jeudi, dans une classe de première secondaire du collège Saint-Guibert de Gembloux. L’occasion de lui demander quelles étaient les valeurs qui l’avaient poussé à accomplir sa traversée de l’Atlantique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.