Terrasses, voyages, écoles : les nouvelles mesures du comité de concertation

Le comité de concertation de ce mercredi 14 avril vient de se terminer. Un nouveau calendrier d’assouplissement des mesures vient d’être annoncé par Alexander De Croo. Il se décline en 4 dates.

LUNDI 19 AVRIL

La rentrée scolaire prendra des formes différentes selon les classes. Les élèves de maternelle, primaire, de première et de deuxième année de secondaire retourneront à l’école. Pour les élèves du 2e et 3e degré du secondaire, le présentiel ne sera permis qu’à 50%, et ce, jusqu’au début du mois de mai minimum. Et cela diminue encore pour les élèves de l’enseignement supérieur, qui ne pourront se rendre sur place qu‘un jour par semaine. Les examens s’organiseront par contre en présentiel.

Les voyages non-essentiels ne sont plus interdits, mais déconseillés. Au retour d’une zone rouge, les tests restent obligatoires au 1er et au 7ème jour du retour, tout comme la quarantaine de 7 jours à l’arrivée en Belgique.

LUNDI 26 AVRIL

Les commerces dits non-essentiels pourront rouvrir sans rendez-vous, et accueillir jusqu’à deux personnes du même foyer. Et les métiers de contact non-médiaux pourront alors rouvrir leurs portes à leurs clients.

La bulle extérieure passera de 4 à 10 personnes maximum. Et des projets pilotes pourront alors voir le jour, notamment en ce qui concerne la culture, l’événementiel et le sport.

SAMEDI 8 MAI

Cette date reste conditionnée au fait que la situation aux soins intensifs se soit améliorée et que 7 personnes de plus de 65 ans sur 10 soient vaccinées. Si, et seulement si, ces conditions sont remplies, le « plan plein air » pourra alors entrer en application.

A commencer, par une réouverture des terrasses pour les restaurants et les cafés qui en disposent.

Le couvre-feu ne sera alors plus d’application, mais remplacé par une interdiction des rassemblements de plus de 3 personnes à l’extérieur entre minuit et 5 heures.

Les activités organisées en extérieur pourront rassembler 25 personnes maximum. Ce qui signifie, par exemple, la reprise du sport en extérieur, mais toujours sans public, la reprise des activités culturelles et de culte avec 50 personnes maximum toujours en extérieur.

Pour ce qui est des contacts rapprochés, ils passeront d’une à deux personnes tolérées au sein du même foyer.

DEBUT JUIN

Une seconde date conditionnée au bon déroulement de la vaccination est avancée, il s’agit du début du mois de juin. Les activités en plein air pourraient alors retrouver une plus grande liberté d’organisation. Et un plan « intérieur » pourrait être mis en place. Il concerne les cafés et restaurants, l’augmentation des contacts sociaux, le retour en entreprise et les secteurs du sport et du fitness.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.