Te Deum de la Fête nationale sous Covid

Comme le veut la tradition, la Ville de Gembloux a célébré la Fête nationale le dimanche précédant le 21 juillet. Pas de fastes ni de fête à proprement parler, cette année, pour cause de coronavirus. Le Te Deum a réuni environ 120 personnes en l’église décanale. Devant le monument aux morts, le discours du bourgmestre s’est voulu grave. Benoît Dispa a rendu hommage au personnel soignant, ainsi qu’aux victimes gembloutoises du virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.