Smartbiocontrol : Gembloux Agro-Bio Tech à la pointe pour développer des biopesticides

La Faculté Gembloux Agro-Bio Tech de l’Université de Liège est à la pointe pour trouver des alternatives aux pesticides traditionnels. Avec le projet Smartbiocontrol, les instances académiques vont aller un pas plus loin.

Smartbiocontrol est en réalité un portefeuille de projets. Au total, 26 partenaires issus de laboratoires universitaires, de centres de recherche ou de syndicat d’agriculteurs ont décidé de joindre leur forces. Leurs compétences seront « mises au service pour tenter de découvrir de nouvelles biomolécules, appartenant essentiellement à la famille des lipopeptides, capables de lutter efficacement, et dans le respect de la nature, contre de nombreuses maladies récurrentes de nos cultures ».

Le portefeuille rassemble 5 projets constitutifs dont voici les principaux objectifs :

  1. Bioscreen : développer une plateforme de screening à haut débit de nouveaux produits de biocontrôle;
  2. Bioprod : optimiser les procédés de production, développer la formulation et étudier la biodégradabilité des composés actifs;
  3. Bioprotect : tester les différents produits disponibles ou en développement sur un grand nombre de pathosystèmes en serre et aux champs, étudier la perception des biopesticides;
  4. Biosens : développer de nouveaux capteurs pour détecter les agents de biocontrôle et les agents pathogènes aux champs;
  5. Biocomgest : assurer la coordination et la communication de l’ensemble du portefeuille.

Nous avions réalisé un reportage sur le sujet que vous pouvez découvrir via ce lien : Gembloux : SmartBiocontrol, un projet pilote pour utiliser moins de pesticides

Mathieu Baugniet 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.