Que retenir du conseil communal du 19 juin à Perwez ?

Dans cette séance, une question émanant de l’opposition aura provoqué une réaction rapide du Collège communal…

La commune fait une proposition d’achat pour un terrain urbanisable à Thorembais-Saint-Trond

Tout est parti d’une information livrée par Jordan Godfriaux, le chef de file du groupe Ensemble! Suite à la faillite d’un promoteur et à la liquidation judiciaire qui a suivi, un terrain d’un hectare et demi situé en plein coeur de Thorembais-Saint-Trond est placé en vente publique. Ce terrain avait fait l’objet d’un important projet de lotissement provoquant l’inquiétude des habitants du village. Le Collège communal avait finalement refusé le permis demandé. Hier soir, Jordan Godfriaux a proposé à la majorité de faire une offre d’achat dans le cadre de la vente publique. Le conseiller communal Ensemble! lance l’idée d’un espace vert et de détente avec quelques habitations pour rentabiliser l’achat. Pour André Antoine, bourgmestre en titre (DRC PluS), l’accessibilité du site est un problème, il n’y a pas d’égouttage et pas de voiries. Seule solution : laisser le terrain en zone non aedificandi. « On va en discuter » conclut André Antoine et Carl Cambron d’ajouter « Ce n’est pas une mauvaise idée ». Les offres devaient rentrer pour le 25 juin et ce matin le Collège en a déposé uneJordan Godfriaux lui se dit très content de la manière dont sa proposition a été reçue par la majorité.

Le contrat-programme du Centre culturel

Celui-ci concerne les années 2020-2024, un document présenté dans ses grandes lignes aux élus et adopté à l’unanimité. L’occasion pour la majorité et l’opposition de réitérer leur soutien à l’équipe du Centre culturel (11 personnes) et au travail qu’elle développe. Sur le plan financier, le contrat-programme comporte une subvention communale annuelle de 110.550 euros. Le bourgmestre en titre André Antoine (DRC PluS) rappelle que la commune va au-delà de ses obligations. Et il déplore au passage un crédit inchangé de la Province, trop faible par rapport à ses revenus, ce que conteste le groupe Ensemble ! André Antoine se dit également très inquiet de la future réforme des APE (Aides à la Promotion de l’Emploi), craignant que le Région renvoie des dépenses aux communes. « Je ne cautionne pas la réforme telle qu’elle est proposée actuellement » ajoute le bourgmestre en titre par ailleurs président du Parlement de Wallonie et membre de la majorité cdH-MR en place à la Région wallonne.

On avance sur les conteneurs enterrés

A l’unanimité, différentes conventions ont été ratifiées avec inBW, la nouvelle intercommunale, pour le placement et l’utilisation (sur trois sites à définir) de conteneurs enterrés pour déchets ménagers ou organiques. L’utilisation de ces conteneurs sera payante et fonctionnera moyennant un badge d’accès. Une opération pilote menée avec six autres communes du Brabant wallon. Pour Jean-Marc Aldric (DRC PluS), échevin de l’environnement, il y a un intérêt pour les personnes qui n’ont pas l’envie ou la possibilité de garder une poubelle organique à domicile (ex: les appartements).

Rue du Mont, piste cyclables, cheminement sécurisé, filtre UV…

Au rayon travaux, plusieurs dossiers au stade de la passation de marché ont été adoptés. Une première phase de travaux à la rue du Mont (revêtement et égouttage pour 1.150.000 euros) entre la rue Moinil et la Croix des Boulommes. L’aménagement de l’annexe de la cure de Thorembais-Saint-Trond en locaux polyvalents (280.000 euros). Deux pistes cyclables d’une largeur de 1m30 à la rue du Bois de Buis pour relier les deux tronçons du RAVeL (125.000 euros) et un cheminement sécurisé au « rond-point des vaches » devant l’école communale de Thorembais-Saint-Trond (50.000 euros). Et un système de traitement de l’eau par filtration UV au château d’eau de Perwez (25.000 euros). Tous ces points ont été adoptés à l’unanimité sauf celui concernant la cure (une abstention). Pour Jordan Godfriaux, ces dossiers à l’approche des élections, c’est de l’électoralisme.  « On ne s’arrête pas de travailler même juste avant les élections » répond Jean-Marc Aldric. « Tu es le meilleur en critiques stériles » ajoute André Antoine.

Emmanuel Schu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.