Perwez : l’opposition interpelle la majorité sur la gestion de l’eau

Cette semaine, Carl Cambron (DRC Plus), le bourgmestre faisant fonction, a pris un arrêté visant à limiter la consommation d’eau dans le centre de Perwez. Il a notamment interdit de remplir les piscines, de s’adonner à des jeux d’eau, d’arroser les pelouse ou encore de laver les voitures dans la zone concernée.

Des mesures de précaution

Le niveau de la nappe phréatique qui alimente le château d’eau de Perwez diminue de moitié la capacité de pompage de ce dernier. Les autorités communales affirment qu’il ne s’agit là que de simples mesures de précaution. Celles-ci ne concernent que le réseau communal de distribution d’eau. Mais reste que des contrôles seront effectués pour s’assurer que les interdictions sont bien respectées par la population perwézienne.

Les villages de Perwez pas concernés

L’eau est distribuée par la SWDE dans les villages d’Orbais, de Thorembais-les-Béguines, de Malèves-Sainte-Marie-Wastines et de Thorembais-Saint-Trond. Là, aucune mesure n’a été prise par la Société Wallonne des Eaux. Les habitants peuvent donc y consommer normalement l’or bleu. 

L’opposition interroge la majorité sur ces mesures !

Suite à cette décision concernant l’invitation à ne pas gaspiller l’eau, le groupe Ensemble a décidé d’interpeller la majorité via ce communiqué :

« En ce tout début d’été, avec les chaleurs importantes que nous connaissons et l’augmentation naturelle de consommation d’eau pour y faire face, la majorité a dû prendre un arrêté à l’attention des habitants de Perwez centre. Ces derniers,  fournis par le réseau d’eau communal, doivent utiliser l’eau potable avec la plus grande parcimonie. Il y a en effet risque de pénurie vu le niveau très bas de la nappe phréatique.

Alors que les Perwéziens viennent de voir cette même majorité augmenter de manière très importante le prix de l’eau distribuée par ce réseau, on peut supposer qu’ils doivent trouver leur eau plutôt saumâtre !

Pour rappel, à chaque fois que le groupe Ensemble a demandé des garanties concernant la qualité et la quantité de l’eau à Perwez, la majorité a affirmé qu’il n’y aura jamais de problèmes.

Et alors que le groupe Ensemble a obtenu la promesse qu’une connexion soit établie entre le réseau communal et la société wallonne des eaux (SWDE), rien n’a encore été réalisé.
Les priorités du groupe Ensemble

–          Prévoir un plan d’urgence en cas de pénurie d’eau en prévoyant un appel à la protection civile puisque cela semble être la seule solution à très court terme

–          Connecter notre réseau d’eau communal à celui de la SWDE afin de garantir un accès à l’eau en cas de problème de qualité ou de quantité

–          Mener une réflexion tous ensemble sur l’avenir du réseau d’eau communal en prenant en compte, la qualité et la quantité de l’eau mais aussi le prix payé par les citoyens et le service offert à ces derniers.

Perwez est une des premières communes wallonnes et certainement brabançonnes à être confrontée à des difficultés d’approvisionnement en eau : coïncidence ou manque de prévoyance ? »

Un commentaire sur “Perwez : l’opposition interpelle la majorité sur la gestion de l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.