Perwez : les infrastructures sportives et le sport au menu du conseil communal

Pour cette séance du 30 janvier, on a débattu, entre autres, du centre sportif, du centre de remise en forme, d’une prime à l’acquisition d’un vélo électrique, de la reconversion de la gare de Perwez et des bornes incendie.

Les infrastructures sportives au cœur du débat

Pour le centre sportif, le règlement d’ordre intérieur est modifié. Abstention de l’opposition, le groupe Ensemble! regrettant la disparition d’une infirmerie, ainsi que le manque de personnel en soirée pour relever les dégradations éventuelles. Pour renforcer l’équipe actuelle, la majorité DRC PluS souhaite faire appel à des étudiants fréquentant les lieux.

Jordan Godfriaux, le chef de groupe Ensemble!, demande à la majorité de tenir ses promesses de 2012 (constituer une ASBL de gestion du Centre Sportif reconnue et financée par la Communauté française). Pour André Antoine, bourgmestre en titre, la procédure de désignation d’un nouvel exploitant pour le centre de remise en forme (suite à la faillite du premier) apportera une présence supplémentaire. Abstention de l’opposition sur ce point. Pour Jordan Godfriaux, le centre de remise en forme n’a jamais correctement fonctionné et son groupe n’en voulait pas. Réponse d’André Antoine : »La campagne électorale est en route ! ».

Pédaler sans effort…

Autre débat sur la prime communale octroyée à l’achat d’un vélo électrique ou d’un kit adaptable, au moment où l’on aboutit dans la mise en œuvre des itinéraires cyclables sur la commune. Cette prime est fixée à 20% du montant avec un plafond de 100 euros par vélo, par an et par ménage, avec un maximum de deux primes octroyées par ménage.

Le point a fait l’unanimité

Et si l’on y ajoute la prime provinciale, le montant peut atteindre 300 euros. Mais l’opposition aurait souhaité qu’une prime soit également proposée pour l’achat de vélos non-électriques. De quoi encourager la pratique du vélo chez les jeunes et les personnes à faibles revenus. Proposition rejetée par la majorité, l’échevin de la mobilité Jean-Marc Aldric préférant que l’on encourage un moyen de locomotion permettant des déplacements alternatifs de commune à commune (plus facile avec l’électrique). Petite info en passant : l’opération électro-vélo reviendra le 17 mars prochain.

Et l’on reparle de la gare de Perwez…

Toujours au menu du conseil communal, la reconversion de l’ancienne gare de Perwez rachetée par la commune. Celle-ci a fait l’objet d’une fiche-projet et d’une convention-exécution dans le cadre du programme communal de développement rural. Acquisition comprise, la reconversion du bâtiment coûtera 1.938.197,88 euros, avec une part communale de 617.321,55 euros.

Des logements moyens et tremplins sont prévus, ainsi qu’une maison multi-services avec une salle polyvalente de 140 m2 dénommée « espace du possible ». La présence de cette infrastructure le long du RAVeL donne des perspectives en termes de revitalisation. Unanimité sur ce point.

Une interpellation citoyenne

En fin de séance, Claude Denis a interpellé le Collège communal à propos des bornes d’incendie présentes sur le territoire communal. Ce citoyen perwézien demande à la commune de contrôler leur bon fonctionnement et de les rendre visibles là où elles ne le sont plus. Le bourgmestre f.f. Carl Cambron précise que le travail est réalisé à 80% sur Perwez-centre et qu’il aura lieu cette année dans les villages.

Emmanuel Schu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.