Perwez: le cirque Stromboli dénonce le manque de perspectives

Son dernier spectacle remonte à octobre. Depuis lors, avec la deuxième vague de la pandémie, le cirque Stromboli est à l’arrêt forcé. Il a posé son chapiteau sur la place de la gare à Perwez. Les artistes circassiens attendent des jours meilleurs. Reste à savoir quand ils arriveront. Le directeur du cirque déplore en effet un manque total de perspectives pour le monde du cirque traditionnel. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.