PCDR de Gembloux: les citoyens consultés en 2021 sur l’identité de leur village

Les programmes communaux de développement rural ont été mis en pause forcée durant quelques mois, le temps que la ministre wallonne de la Ruralité (Ecolo) révise cet outil. Aujourd’hui, les choses avancent à nouveau, notamment à Gembloux.

L’aménagement de la place de Sauvenière

La convention de faisabilité pour l’aménagement de la place de Sauvenière était sur la table du ministre wallon en charge de ruralité depuis juin 2019. Après un an et demi d’attente et un changement d’équipe à la région, la convention est enfin arrivée sur celle du conseil communal mercredi. Les travaux seront subsidiés à hauteur de 300 000 euros pour un coût total estimé à 520 000 euros. Une fois que la ministre aura signé la convention, il faudra établir le cahier des charges et désigner l’auteur de projet. Un délai de deux ans est envisagé pour boucler ce projet. 

Les citoyens consultés pour l’identité visuelle de leur village

Une autre convention de faisabilité vient aussi d’être approuvée par le conseil communal. Elle concerne deux fiches projets: la création et l’installation de panneaux didactiques consacrés à l’agriculture au fil des saisons d’une part. La mise en valeur des spécificités des villages de l’entité de Gembloux d’autre part. « Il s’agit d’installer dans chaque village un monument, une sorte de totem, qui reflèterait les caractéristiques de chaque village » explique Emmanuel Delsaute, échevin du Développement rural (Bailli). Le socle serait identique pour tous. Sur cette base, on retrouverait les caractéristiques de chaque entité. « On peut par exemple imaginer d’avoir une sorcière pour Lonzée. Nous souhaitons laisser la parole aux citoyens. Ils pourront faire entendre leur voix pour affiner la réflexion sur le choix de l’emblème. Cela se fera via la plateforme de la Fondation Rurale de Wallonie. Ce sera la première consultation citoyenne de ce type à Gembloux » détaille Emmanuel Delsaute.

L’aménagement de la place de Beuzet en 2021?

Les travaux d’aménagement de la place de Beuzet et de la liaison jusqu’au centre sportif sont programmés au budget extraordinaire 2021. Le projet avait été modifié pour répondre aux exigences actuelles. L’échevin du Développement rural a bon espoir de recevoir en janvier l’avenant temporel et financier à la convention d’exécution de 2015 validé par le gouvernement wallon. Ce projet est le dernier du premier PCDR de Gembloux a n’avoir pas encore été mis en oeuvre.

Un commentaire sur “PCDR de Gembloux: les citoyens consultés en 2021 sur l’identité de leur village

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.