"On s’ennuie" : le patron du "Saint Loup" souhaite une réouverture rapide

Le secteur Horeca manifestera demain dans plusieurs grandes villes en marge d’un comité de concertation qui pourrait décider d’assouplir certaines règles sanitaires. Le patron du Saint Loup, à Beuzet, participera au mouvement. Il fait partie de ces restaurateurs impatients d’accueillir à nouveau des convives. Aujourd’hui, Philippe Bosco ne cuisine plus que pour les clients de son hôtel. Il estime que les aides ont été mal réparties au sein du secteur. Avec son personnel, il ne sert qu’une bonne trentaine de commandes par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.