Médecin et artisan-confiseur, les deux métiers de Frédéric Clarembeau

En 2017, Frédéric Clarembeau se lance dans la confection de confiseries artisanales pour, dit-il, « casser les codes du snacking ». Ses biscuits, pop-corns et pâtes de fruits sont composés de vrais ingrédients locaux. Bien vite, l’entreprise familiale née à Temploux gagne des clients. Aujourd’hui, elle emploie six personnes dans le zoning Crealys de Gembloux. Frédéric, 28 ans, gère sa confiserie artisanale tout en poursuivant sa carrière de médecin urgentiste. Rencontre.

Un commentaire sur “Médecin et artisan-confiseur, les deux métiers de Frédéric Clarembeau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.