L’oncle du Diable Rouge Jason Denayer reprend la présidence du club de Walhain

Cela faisait plusieurs mois que le club de Walhain cherchait un successeur à son président Frédéric Davister. C’est désormais chose faite. Le Gembloutois, en place depuis 2009, va céder son poste, à … l’oncle de Jason Denayer ! L’entourage du Diable Rouge, qui joue actuellement en Turquie, au Galatasaray, a décidé de s’investir aux Boscailles. Plusieurs administrateurs arrivent également. « Ce n’est pas une reprise de club mais bien une continuation. L’ASBL et le matricule restent inchangés », précise d’emblée Frédéric Davister. « Le Conseil d’Administration a été remodelé. Trois personnes, du comité actuel, y resteront. Quatre autres l’intégreront. C’est bien l’oncle de Jason Denayer qui sera président. C’est via mon directeur sportif, Philippe Coppe, que nous sommes entrés en contact. Ce monsieur, et les personnes qui l’accompagnent, ont déjà une académie de jeunes footballeurs à Bruxelles. Ils souhaitaient, désormais, s’investir dans un club. Ils cherchaient une structure saine financièrement et qui avait une histoire familiale. Walhain correspondait parfaitement à leurs attentes. Nous avons donc entamé les négociations, il y a plus ou moins deux mois. Elles sont désormais abouties »

Le défenseur belge, qui compte huit caps en équipe nationale, ne fera, pour sa part, pas partie du nouvel organigramme du Wallonia Walhain. Un joueur professionnel en activité ne peut, en effet, pas figurer dans la structure d’un club érigé en ASBL.

Frédéric Davister toujours administrateur

Président depuis neuf ans, Frédéric Davister souhaitait passer la main. Il est, aujourd’hui soulagé que le club puisse continuer ses activités. Il conservera, cependant, un pied dans le club. « Je reste dans le Conseil d’Administration. Il ne pouvait en être autrement. Je ne pouvais quitter le Wallonia Walhain du jour au lendemain. C’est mon club de coeur », poursuit le désormais futur ex-président walhinois. « Je voulais rester dans le comité mais plus être président. C’est une casquette qui m’a pris de temps. En plus de mes neuf années de présidence, j’ai été quatre ans vice-président. Après 13 ans, je trouvais que c’était une bonne chose de mettre du sang neuf dans le comité, dans le club. Je vais donc rester et aider mon successeur à mener à bien sa tâche. » Philippe Coppe, le directeur sportif, ne restera, pour sa part, pas dans le comité.

Pour Frédéric Davister, c’est tout de même une page qui se tourne. Il souhaite désormais en ouvrir une autre, dans le monde de la politique. « Je suis inscrit sur la liste MR à Gembloux, pour les élections d’octobre. Ça fait 30 ans que je travaille dans cette ville et 23 ans que j’y habite. J’avais envie de m’investir dans la vie sociale de la commune. C’est un nouveau défi que je me lance. »

Le Gembloutois aura, quoi qu’il en soit, réussi son pari, celui de garder le club à flot et de le maintenir en D2 amateurs. « En avril 2017, quand nous avons annoncé qui serait notre entraîneur et quels joueurs composeraient le noyau, tout le monde a dit que Walhain serait le premier descendant. Or, aujourd’hui, nous sommes en lutte pour une place au tour final. J’en remercie, d’ailleurs, mon directeur sportif, le groupe ainsi que le staff. Nous sommes également toujours le deuxième club du Brabant wallon, après Tubize, c’est une très grande fierté. »

La D1 amateurs dans le viseur

En reprenant le club whalinois, le clan Denayer nourrit des objectifs sportifs, notamment celui de rejoindre la D1 amateurs à court terme. « Ils ne veulent pas forcément être champions mais en tout cas jouer les premiers rôles. Ils ont également un projet ambitieux pour l’école des jeunes. »

Sans le coach Sergio Palavicino

Cette nouvelle aventure pour le club whalinois se fera sans l’actuel entraîneur, Sergio Palavicino. Il n’entre pas dans les plans des nouveaux investisseurs. « En général, quand de nouvelles personnes arrivent, ils viennent avec un entraîneur. C’est le cas ici aussi. Je n’ai, cependant, pas plus d’informations à ce sujet », ajoute encore Frédéric Davister.

Celui qui fut également coach de Wavre n’aura, cependant, pas le temps de chômer. Sergio Palavicino a, en effet, déjà retrouvé de l’emploi du côté de Grez-Doiceau. Il y sera l’entraîneur principal l’année prochaine. Il remplacera Christian Servais sur le banc de l’équipe de P2.

Thomas Béchet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.