L’ITH ouvre une section pour former des mécaniciens horticoles

Mécanicien horticole, un métier en pénurie en Wallonie. Les patrons cherchent désespérément à embaucher des jeunes bien formés. Chez Somagri, à Gembloux, trois postes sont à pouvoir. Car la file d’attente des moteurs à réparer s’allonge : tondeuses, taille-haies, tronçonneuses,… Les propriétaires doivent patienter au moins quatre semaines avant de récupérer leur appareil de jardin.

Pour attirer les jeunes vers ce métier peu commun, l’Institut Technique Horticole lance cette année une formation en alternance pour les jeunes à partir de la 5e année. Une partie théorique, une partie pratique. Après deux ans, les jeunes professionnels sont lancés dans le monde du travail. L’ITH recherche encore des candidats motivés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.