Bernard Giberstein, créateur de la marque DIM, a étudié à Gembloux: une soirée en son hommage a lieu ce mardi au Senghor

Il s’appelle Bernard Giberstein. Et il est devenu mondialement célèbre en fondant la marque DIM. Mais il fut d’abord un héros de la Seconde Guerre mondiale. Il a été arrêté trois fois par la Gestapo durant cette période sombre. Mais deux fois il s’échappe. La troisième fois, il est condamné à mort. Le 23 août 1944, il est tiré miraculeusement du poteau d’exécution alors qu’une partie des condamnés ont déjà été fusillés. Les troupes allemandes fuient, il aura la vie sauve à 24h près.

Quel est son lien avec Gembloux? 

Dès le début de la guerre, le hasard sourit à Bernard Giberstein. Il est alors étudiant à Gembloux. Il y reste pour préparer sa une seconde session et ne rentre pas chez ses parents à Varsovie. Nous sommes en 1939. Sa famille connaîtra un sort dramatique. « Resté en Belgique, lui s’engage dans l’armée polonaise en exil. Mais il est emprisonné avec 16.000 soldats de l’armée polonaise dans un camp en Suisse. Les soldats pouvaient y poursuivre leurs études, ce qui a permis à Bernard Giberstein de continuer ses études d’agronomie à l’université de Winterthur« .

Après la guerre Bernard Giberstein revient en Belgique pour refaire sa dernière année. Il obtient son diplôme d’ingénieur agronome de la Faculté de Gembloux en 1946.

Une soirée hommage ce mardi 5 mars

Ce mardi 5 mars, l’AiGx organise à l’Espace Senhgor une soirée hommage. Il reste, d’ailleurs, des places. Pour s’inscrire gratuitement, cliquez via ce lien: www.gembloux-alumni.org

Un film sur sa vie a été réalisé et sera diffusé lors de cette soirée. C’est Éric Bitoun en 2016 qui a raconté à travers un documentaire la formidable aventure industrielle du Bas Dimanche devenu DIM. Mais l’histoire personnelle de Bernard Giberstein était à peine évoquée. Aujourd’hui, le film documentaire « L’homme au bas nylon », toujours d’Éric Bitoun, retrace son itinéraire avant de devenir l’homme d’affaires à succès.

Eric Bitoun, le réalisateur du film et Daniel Giberstein, fils de Bernard Giberstein seront présents à Gembloux pour présenter ce film.

En pratique…

  • Gembloux Agro-Bio Tech ULiège, Espace Senghor le 5 mars 2019 ;
  • Accueil du public à partir de 19h ;
  • Présentation et film à 19h 30 ;
  • Réception à 21h ;
  • Entrée gratuite mais réservation souhaitée.

Mathieu Baugniet 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.