Les syndicats passent un savon aux sociétés de titres-services

« Le grand nettoyage continue ! » Armés de ce slogan, de brosses et d’une machine à mousse, les syndicats FGTB et CSC ont mené une action propreté, ce matin, contre une agence d’intérim et une agence de titres-services de Gembloux. Ils réclament des avancées dans les négociations sectorielles. Six mois après le premier tour de table, elles sont à l’arrêt. L’enjeu ? Une revalorisation des frais kilométriques des aides-ménagères. Aujourd’hui, les ouvrières doivent posséder leur propre véhicule. Le montant moyen des défraiements s’élève à 13 centimes par kilomètre. Nettement insuffisant, estiment les organisations syndicales, surtout en cette période de flambée des prix des carburants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.