Les inondations du 19 mai 2019 reconnues calamité naturelle

Le Gouvernement wallon reconnaît les inondations survenues le 19 mai 2019 comme calamité naturelle publique. Les citoyens concernés pourront demander des indemnisations. C’est ce qu’indique un communiqué du Ministre-Président, Elio Di Rupo.

Les communes concernées sont Fernelmont, Gembloux, La Bruyère et Namur. Elles ont été touchées en mai dernier par des précipitations dépassant 35mm/h. Ce seuil figure parmi les critères de reconnaissance d’inondation repris dans l’arrêté du Gouvernement wallon du 21 juillet 2016.

« Au total, quelque 170 foyers pourraient bénéficier d’une aide de la Wallonie. Face aux difficultés et aux dommages subis, soutenir ces familles est indispensable » explique Elio Di Rupo.

Les citoyens des communes concernées disposent de trois mois pour introduire une demande d’aide à la réparation auprès du Service Régional des Calamités. Après analyse des dossiers, les indemnités octroyées seront prélevées du Fonds wallon des calamités naturelles.

Pour rappel, de violents orages avaient provoqué des dégâts dans la région de Gembloux dimanche 19 mai en fin de journée. Dans la Zone NAGE, les dégâts se localisaient principalement à Beuzet, Lonzée et Saint-Denis. Il s’agissait surtout d’inondations et de coulées de boues. La circulation des trains avait également été interrompue entre Namur et Gembloux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.