Les directeurs généraux des 262 CPAS de Wallonie en congrès à La Hulpe

La Fédération wallonne des directeurs généraux de CPAS a tenu ces 25 et 26 avril son congrès annuel. Il était cette année organisé par la section provinciale du Brabant wallon dont le président est le directeur général du CPAS de Chastre, Bernard Corin.

Le thème développé durant le congrès était le suivant: « Le Centre Public d’Action Sociale à la recherche de la dignité et du juste: une identité autour d’un intérêt supérieur, un socle commun pour une diversité de pratiques« . Plusieurs intervenants ont alimenté la réflexion et le débat autour de ce thème.

Le non-recours aux droits sociaux, un défi pour les CPAS

Edouard Delruelle, philosophe et professeur à l’université de Liège, a notamment présenté le « Manifeste pour un nouveau pacte social ».

Daniel Dumont, professeur à l’ULB, a quant à lui épinglé la problématique du non-recours aux droits sociaux. Il juge que ce problème est largement absent de l’agenda politique par rapport, par exemple, à la lutte contre la fraude sociale. Une lutte qui amplifierait ce phénomène de non-recours aux droits. Les causes de celui-ci peuvent être de différents ordres: méconnaissance des droits, complexité administrative, peur de la stigmatisation,…

Enfin, vendredi matin, c’était au tour de Pascale Jamoulle, professeure à l’UCL de présenter ses enquêtes sur le terrain auprès des publics précaires. Elle dresse elle aussi un constat interpellant: les statistiques de la pauvreté restent constantes et pourtant, il y a une diversification des publics qui se retrouvent à la rue. Femmes, jeunes, personnes âgées ne sont pas épargnées. Beaucoup de personnes seraient hors des radars des institutions publiques. Comment rétablir le contact avec elles et leur venir en aide? C’est l’une des questions posées lors d’un débat auquel les formations politiques représentées au Parlement de Wallonie et/ou au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles étaient conviées à participer.

Six partis étaient représentés:

  • Ecolo par Valérie Delporte, conseillère communale à Sombreffe et candidate aux élections régionales
  • Le cdH par Bruno Caria, attaché parlementaire du groupe cdH au Parlement wallon
  • Le MR par Valérie de Bue, ministre régionale des Pouvoirs locaux et tête de liste aux élections régionales
  • Le PTB par François Ferrara, conseiller de l’Action sociale à Liège et candidat suppléant aux élections régionales
  • Le PS par Dimitri Legasse, bourgmestre de Rebecq et tête de liste aux élections régionales

DéFI n’a quant à lui pas répondu à l’invitation de la fédération des directeurs généraux de CPAS.

A un mois jour pour jour des élections du 26 mai, le débat a permis de faire réagir les personnalités politiques sur les sujets abordés durant le congrès ainsi que sur l’avenir des CPAS. Avec cette question: faut-il fusionner les communes et les CPAS? C’est du côté du public que la réponse était la plus catégorique: c’est non.

Le congrès s’est clôturé de manière plus festive, en musique avec la « Chanson des DG » repris en choeur par toute la salle.

Preuve que ces deux jours étaient aussi l’occasion de partager des moments conviviaux entre collègues souvent devenus des amis.

 

Blandine Rans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.