Les conflits entre enfants, une préoccupation quotidienne des accueillant-e-s extrascolaires

Les enfants fréquentent jusqu’à trois ou quatre heures par jour l’accueil extrascolaire. Plus de 230 accueillant-e-s extrascolaires et coordinateurs de l’Accueil Temps Libre, provenant de toute la Province de Namur, se sont réunis aujourd’hui à Gembloux. Le but : une journée de sensibilisation et de formation autour de la question du harcèlement et des conflits entre enfants. L’ONE, la Province de Namur et la Ville de Gembloux étaient à l’initiative de cet évènement. Le premier du genre. A travers 17 ateliers, les accueillant-e-s extrascolaires ont reçu des conseils pour prévenir et réagir à ce type de situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.