Les comptes financiers s’améliorent à Chastre

Le conseil communal a approuvé le 24 avril à l’unanimité le compte communal 2017, au terme d’une présentation de ce dernier par le directeur financier. Pour Thierry Corvilain, il s’agit d’un bon compte. Le taux de réalisation des recettes et dépenses l’est également. La dette est maîtrisée. D’importantes économies ont été faites au niveau des dépenses de fonctionnement. Le principal problème reste la prévision de la perception de l’IPP. Les informations que la commune reçoit du Fédéral changent régulièrement, avec, parfois, de mauvaises surprises. Chastre a ainsi perçu 360 000€ en moins que prévu au budget initial. Un problème d’estimations auquel de nombreuses communes sont d’ailleurs confrontées.

Chastre 2020 et ECOLO, dans l’opposition, ont donc approuvé ce compte 2017. Une approbation pour saluer le travail du directeur financier.  Comme lors de chaque point traitant des finances communales, le groupe Chastre 2020 a rappelé ce qu’il juge être « une mauvaise gestion budgétaire du Collège communal avec comme impact, l’augmentation des impôts ». En réponse à cela, le bourgmestre Claude Jossart a dit espérer pouvoir rembourser anticipativement, c’est-à-dire en moins de 10 ans, l’emprunt du Centre Régional d’Aide aux Communes (CRAC) et diminuer les impôts. La législature se termine en tout cas avec deux comptes dans le vert.

Blandine Rans

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.