Les cimetières, une matière de plus en plus complexe à gérer

Toussaint 2020. Les hommages aux défunts se déroulent selon le protocole sanitaire : masque obligatoire, quatre personnes maximum. Dans les cimetières, les pouvoirs publics s’apprêtent à entreprendre des transformations imposées par le nouveau décret wallon. L’échevin chastrois Thierry Henkart fait le point, dans les allées du cimetière de Gentinnes : pour lui, les communes wallonnes manquent de moyens pour s’adapter aux nouvelles législations. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.