Le système BE-Alert testé ce jeudi à Chastre

La commune de Chastre testera le système BE-Alert, sur son territoire, ce jeudi, entre 14h et 16h. Un pan précis de la population a été choisi par les autorités pour y participer. « Il s’agit d’une alerte locale. Nous avons défini une zone d’1km autour de la maison communale. De nombreux citoyens, qu’ils soient inscrits ou non dans la base de données BE-Alertrecevront un message via SMS, mail ou appel vocal« , explique Thierry Champagne, Bourgmestre chastrois. Ce message se composerait comme suit : « Be-Alert – Commune de Chastre. Ceci est un test du système d’alerte national www.bealert.be auquel vous vous êtes inscrit(e). Vous ne devez rien faire. » Il vous sera inutile d’y répondre. « Il s’agit bien d’un exercice. Pas de panique donc à avoir du côté de nos citoyens« , rappelle Thierry Champagne. « Le but est de vérifier le bon fonctionnement du système avec les opérateurs téléphoniques et de savoir combien de villageois ont reçu l’information. »

Les résultats de ce test seront connus jeudi soir ou vendredi en journée.

Un système d’alerte pour diffuser un message en cas d’urgence

BE-Alert permet aux autorités fédérales ou locales d’envoyer un message à la population en situation d’urgence. De la sorte, un Bourgmestre, par exemple, peut alerter la population par appel vocal, SMS ou e-mail en cas de nécessité. Cela peut s’avérer utile dans le cadre d’abondantes averses de pluie annoncées et de risques d’inondations.

Depuis 2017, ce système d’alerte est opérationnel dans toute la Belgique. 675 000 foyers et 475 communes y ont déjà adhéré.

 

Thomas Béchet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.