Le Quartier d’Énée va pouvoir sortir de terre

Sauf improbable recours devant le Conseil d’État, le projet commercial Quartier d’Énée va pouvoir être érigé, en bordure de la Nationale 29 à Gembloux, sur l’actuel site des meubles Socquet. La commission de recours du gouvernement wallon a donné son feu vert au projet de quelque 25 millions d’euros, moyennant des ajustements en matière d’écologie et de mobilité, notamment.

Concrètement, de nouvelles surfaces commerciales, de loisirs et de PME verront le jour sur un site de 9 hectares. 300 emplois sont annoncés au Quartier d’Énée, sans que le projet n’entre en concurrence avec les commerces du centre-ville. Les premiers coups de pioche (désamiantage, dépollution) sont attendus avant la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.