Le CREAVES de Perwez a 1 an… et pas de subside

Le Creaves de Perwez fête son premier anniversaire mais craint pour sa survie. Après un an d’ouverture il n’a toujours pas reçu de subside.

Depuis un an, la Grange Sauvage, située à Perwez, recueille chaque jour des animaux sauvages en danger. Les Centres de Revalidation des Espèces Animales Vivant à l’État Sauvage (CREAVES) sont les seuls centres autorisés par la Région Wallonne à détenir temporairement des espèces animales sauvages dans le but de les soigner. 1217 animaux sauvages dont des hérissons, des rapaces, des chauves-souris et des écureuils et même un chat forestier, ont franchi la porte de l’ASBL en 2021. En moyenne un peu plus de la moitié en ressortira pour retourner à l’état sauvage.

N’ayant pas encore reçu le subside annuel de la Région Wallonne, le CREAVES de Perwez fonctionne aujourd’hui uniquement sur fonds propres avec un investissement de 80 000 euros dont plus d’un quart de dons privés.

Outre ce subside annuel calculé sur base de la taille du CREAVES et de son activité (nombre d’animaux, résultats, etc…) et jugé insuffisant par les fondateurs de la Grange Sauvage, un deuxième subside octroyé pour des travaux ou agrandissements peut être perçu par le centre. Le subside permet ainsi de rembourser 70% des travaux effectués mais à certaines conditions et lourdeurs administratives dénoncées par le CREAVES de Perwez. C’est face à ce constat que la Grange Sauvage a préféré effectuer des travaux avec ses propres économies, l’aide de ses bénévoles et des matériaux de récupération.

Aujourd’hui les fondateurs de la Grange Sauvage attendent l’aboutissement de la réforme de la loi concernant l’octroi de subsides aux CREAVES. Ainsi que l’enveloppe destinée à amortir leurs frais de l’année 2021… Même s’ils la qualifient d’ores et déjà insuffisante.

Retrouvez toutes les informations pour devenir bénévoles et conseils concernant les animaux sur le site de l’établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.