Le conseil communal de Perwez en décentralisation à Orbais

Côté public, on affichait complet mardi soir au « Kibboutz » pour cette séance du conseil communal au village, la troisième du genre après Thorembais-Saint-Trond et Thorembais-les-Béguines.

La taxe déchets augmente…

Le point le plus important de cette séance concernait la gestion des déchets. Selon les prévisions 2018, la commune ne pourra pas respecter le coût-vérité imposé par la Wallonie avec des recettes désormais trop faibles par rapport aux dépenses (91% alors que la balise se situe entre 95 et 110%). Plusieurs raisons à cela : les camions « nouvelle génération » du nouveau prestataire de services auprès de l’IBW, l’introduction de la taxe kilométrique pour les poids lourds mais surtout le succès du parc à conteneurs de Perwez qui entraîne une augmentation du tonnage et donc de la facture. Conséquence : la taxe communale 2018 va augmenter.

Le groupe Ensemble! s’abstient

Dans le groupe Ensemble!, Jordan Godfriaux évoque un manque de proactivité de la part de la majorité. Le bourgmestre en titre André Antoine rappelle que les raisons sont ailleurs et que la majorité n’a pas touché à la taxe pour 2017, contrairement aux communes voisines ajoute-t-il. Et le chef de file de la majorité DRC Plus de renvoyer la balle à l’IBW et à Fost Plus qui selon lui ne communique pas assez sur la gestion des déchets.

La taxe en détails

Ménage 1 personne : 30 euros (au lieu de 25 euros) – Ménage 2 à 3 personnes : 70 euros (au lieu de 60 euros) – Ménage 4 à 5 personnes : 80 euros (au lieu de 70 euros) – Ménage 6 personnes et + : 100 euros (au lieu de 80 euros) – Seconds résidents : 60 euros (au lieu de 30 euros) – Commerce, indépendant, entreprise : 100 euros par immeuble ou partie d’immeuble (au lieu de 70 euros).

La commune interpelle l’IBW

Parallèlement à cela, la majorité DRC Plus confirme son appui à l’agrandissement du parc à conteneurs de Perwez. Mais elle demande aussi à l’IBW (Intercommunale du Brabant wallon) qui gère la collecte et le traitement des déchets dans la Province, de réfléchir à l’ouverture des parcs à conteneurs le dimanche matin et d’y mettre en place un contrôle systématisé et automatique. Tout cela avec le soutien du groupe Ensemble! L’échevin de l’environnement Jean-Marc Aldric précise qu’à Perwez, le parc à conteneurs est fréquenté par des habitants de la province de Namur mais le coût du traitement de leurs déchets est répercuté sur les Perwéziens.

Unanimité pour une collecte des déchets organiques

De plus, le conseil communal unanime demande à l’IBW d’envisager la mise en place d’une collecte des déchets organiques, « comme dans 105 autres communes wallonnes » souligne Jean-Marc Aldric. Ces déchets constituent 60% des déchets ménagers. Le seul problème ajoute la majorité, c’est que l’IBW ne dispose pas d’un outil (bio-méthanisation) capable de traiter les déchets organiques.

Toutes les initiatives sont intéressantes…

Et dans les démarches visant à réduire le volume des déchets, on a aussi parlé de compostage. Jordan Godfriaux évoque également le rôle des poules en la matière. Le chef de groupe Ensemble! déposera prochainement un point sur l’intérêt de favoriser la présence de ces animaux chez les particuliers qui peuvent les accueillir, en récupérant des poules provenant d’élevages.

Parcours fitness, chauffage au tennis et asphaltage

Unanimité du conseil communal pour l’aménagement d’un parcours fitness et de jeux le long du Ravel pour un montant estimé à 80.000 euros, subsidié à 85%. Idem pour du chauffage à destination des terrains de tennis couverts, juste de quoi couper le froid, pour un montant estimé à 71.000 euros. Unanimité encore pour de l’asphaltage sur une douzaine de voiries ou parties de voiries. Montant estimatif 525.000 euros. Un 2e volet viendra en 2018.

La rue du Mont à Perwez

On apprend également que les travaux de réfection de la rue du Mont se feront en deux fois. Leur coût se situerait entre 2,5 et 3 millions d’euros avec des subsides de la SPGE et de la Région wallonne. « Un dossier extraordinairement difficile » ajoute André Antoine. Il s’agira en effet d’une réfection complète avec égouttage, trottoirs et places de stationnement, dans une rue très étroite.

Le conseiller Ensemble! Charles de Béthune a également inscrit un point demandant à la commune la plantations d’arbres, d’arbustes ou assimilés dans des rues aux noms évocateurs comme par exemple la rue des saules à Thorembais-Saint-Trond. La proposition sera étudiée par un groupe de travail. André Antoine a profité de l’occasion pour évoquer un autre projet, celui de planter des arbres dédicacés aux enfants nés à Perwez en 2017, il y en a déjà 68. Le service plantations de la commune les placera à la Sainte-Catherine. Jordan Godfriaux suggère également de planter un arbre en hommage à l’ancien conseiller Philippe de Béthune, décédé en juillet dernier.

Zoom sur Orbais

Enfin, après le huis-clos, le public venu en nombre au « Kibboutz » a pu assister à une deuxième partie de soirée centrée sur le village d’Orbais et son histoire dont une exposition préparée par le Cercle historique de Perwez.

Emmanuel Schu

 

 

 

 

 

 

 

 

Un commentaire sur “Le conseil communal de Perwez en décentralisation à Orbais

  1. Concernant le parc à conteneurs, d’un côté, on cite « une augmentation du tonnage et donc de la facture », d’un autre côté, il est interdit de sortir quoi que ce soit dudit parc, n’est-ce pas contradictoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.