Le conseil communal de Gembloux adopte le dossier final et amendé du quartier de la gare

Nouvelle étape de franchie dans le dossier d’aménagement du quartier de la gare, un terrain de 15 hectares entourés par la N4, la N29 et la gare. Le conseil communal a en effet approuvé la version finale du Périmètre de Remembrement Urbain. Ce PRU permettra à la Ville de garder la maîtrise du développement du quartier autour d’un projet cohérent.

Des modifications apportées suite à l’enquête publique

Le PRU a été amendé suite à l’enquête publique qui s’est tenue en automne 2019. Durant celle-ci, la Ville a reçu 33 courriers aussi bien défavorables au projet que favorables moyennant quelques améliorations. Les remarques portaient tant sur la mobilité que sur l’urbanisme, l’environnement,… Le BEP a analysé ces avis et observations. Plusieurs modifications ont été apportées au PRU. Parmi celles-ci, notons que le PRU impose désormais la création d’emplacements pour le stationnement des vélos. Le phasage de la construction du quartier a lui aussi été modifié. Le PRU laisse aussi la possibilité de développer l’agriculture urbaine au sein du quartier et d’équiper ce dernier d’un réseau de chaleur.

Un projet qui n’en est qu’à ses débuts

Seul le groupe PS a voté contre ce PRU. « Ce projet comprend encore trop d’incertitudes. Il y a des éléments comme la construction d’une école sur lesquels la Ville n’a pas suffisamment la main. Nous aurions également voulu une vision sociale plus forte pour ce quartier » a expliqué la conseillère communale Marie-Paule Lengelé (PS).

Les autorités communales se veulent quant à elles rassurantes. « Ce projet reviendra encore sur la table du conseil. La construction de chaque phase nécessitera la tenue d’une réunion d’information préalable, d’une étude d’incidence, d’une enquête publique,… » a rappelé l’Echevin de l’Aménagement du Territoire. « Comme promis, des ateliers seront encore organisés dans les prochaines semaines avec les citoyens » a ajouté Gauthier Le Bussy (Ecolo). Pour l’heure, le PRU du quartier de la gare est désormais dans les mains de la Région qui doit le valider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.