La 5G déployée à Gembloux : le collège communal est interloqué

Depuis ce 1er avril, Proximus a déployé une connexion 5G dans une trentaine de villes belges. Gembloux en fait partie. Les membres du collège communal font part de leur double stupéfaction. Non seulement ils n’avaient pas été prévenus par l’opérateur, mais cette décision intervient, de surcroît, en pleine crise sanitaire. Le collège décidera ce jeudi matin de l’attitude à adopter.

Dans un communiqué, il conclut :  » Au moment où toutes les énergies sont consacrées à la lutte contre le Covid-19, la Ville de Gembloux exige des clarifications quant à l’opportunité de ce déploiement et des garanties quant à son innocuité sur la santé et l’environnement.  » 

L’échevine gembloutoise de l’Environnement et de la Santé a réagi sur sa page Facebook.

« Scandalisées », les autorités des villes d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et de Wavre ont réagi négativement à cette annonce surprise. Namur, Mons ou Braine-l’Alleud, pour ne citer qu’elles, font partie des villes concernées par ce plan de déploiement, inscrit dans le cadre de la stratégie d’entreprise #inspire2022 de Proximus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.