Inondations répétées : le désarroi des victimes

Les orages d’hier soir ont encore privé de sommeil les habitants de certains quartiers. À Nil-Saint-Martin, Céline a dû interrompre ses travaux pour la troisième fois ce mois-ci. L’eau et la boue se sont infiltrés dans sa maison en rénovation. Ses assurances ne couvrent pas les dégâts extérieurs et la commune de Walhain ne peut pas intervenir chez les particuliers. Comme beaucoup de sinistrés, Céline s’apprête à investir des milliers d’euros pour nettoyer sa propriété. Sans pouvoir trouver de responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.