Inauguration de la braderie-brocante de Gembloux

C’était jeudi soir sur le parvis de l’hôtel de ville, en présence des géants de Gembloux mais aussi de Laurianne Delestinne, candidate gembloutoise au concours Miss Namur 2018 ! Un premier moment de convivialité juste avant le week-end festif des 4, 5 et 6 août. On notera les interventions des représentants des comités organisateurs de la braderie et de la brocante (Pascaline Godfrin et Mohamed Laidi). Et la mise à l’honneur de commerçants jubilaires par les autorités communales. En préambule, le bourgmestre Benoît Dispa ne manquera pas de livrer quelques informations sur le développement de la localité, d’un point de vue commercial mais pas seulement.

Le développement du commerce au centre-ville

Et c’est près d’une vingtaine de commerces, créés ou repris depuis un an, dont certains n’ont pas encore ouvert leurs portes, que Benoît Dispa va énumérer. Des commerces qui témoignent d’un certain renouveau. Elément encourageant donc après une période de sinistrose, même s’il reste des cellules commerciales toujours inoccupées dans les rues anciennes de Gembloux. D’où la volonté du Collège communal de « décupler les efforts ». Le bourgmestre évoque également un plan d’actions concrètes déposé par Jeannine Denis, commerçante et conseillère communale, en termes de propreté et d’embellissement des rues du centre-ville.

Quoi de neuf au quartier de la gare ?

De part et d’autre du chemin de fer, pas encore de demandes de permis pour les différents projets de reconversion. Côté Eurofonderie, le bourgmestre évoque la mise en place d’une séance publique d’information sur le devenir du site. Côté Hôtel des voyageurs, le projet développé par un promoteur immobilier a fait l’objet d’une question de l’opposition (Ecolo) en séance du conseil communal le 2 août. Le souhait du Collège est de proposer ici une opération de revitalisation urbaine.

Et pour le reste…

Parmi les autres sujets évoqués par Benoît Dispa, on pointera également le devenir de la place de l’Orneau dans le cadre de la rénovation urbaine, un espace public dont le réaménagement est à l’étude. Les candidats auteurs de projets étaient conviés à l’hôtel de ville ce 4 août. Enfin, la pose d’une nouvelle signalétique pour le centre-ville et ses abords est imminente.

Emmanuel Schu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.