Hausse des abandons, baisse des dons : le Rêve d’Aby en difficulté

Vaches, chevaux, poules et moutons, le Rêve d’Aby recueillie plus d’une centaine d’animaux abandonnés. Mais la crise du Covid-19 les touche de plein fouet. Les rentrées d’argent se font plus rares, alors que le nombre d’abandons ne fait qu’augmenter. La présidente, Sophie Locatelli, est démunie face à cette situation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.