Handicap: l’attente est longue pour un peu de répit

Même si des efforts sont faits, le monde du handicap manque encore de moyens et d’infrastructures. Exemple avec La 2ème Base à Gembloux. Elle offre un service de répit résidentiel. Cela permet aux familles de personnes porteuses d’autisme de souffler quelques heures ou le temps d’un week-end. Mais la liste d’attente est longue. Certaines familles attendent une place depuis plus de 3 ans. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.