Gembloux : 50 emplois menacés chez OSL

La société informatique OSL (Océ Software Laboratories), située aux Isnes, pourrait licencier ses 50 salariés. Une information confirmée ce matin. La procédure Renault a été enclenchée. 

Suite à un conseil d’entreprise extraordinaire, les employés d’Océ Software Laboratories (OSL) ont appris l’intention de fermer la succursale de Gembloux. Cette fermeture, prévue pour décembre 2019, entraînerait la suppression de 50 emplois. Le groupe OSL est en déficit. Il invoque un programme de réduction des coûts.

Suite à cette annonce, la procédure Renault a été enclenchée. La première phase d’information et de concertation est lancée. Une réunion entre patrons et syndicats est organisée mardi matin. A terme, si aucun repreneur ne se manifeste, le personnel d’OSL Gembloux recevra son préavis.

Installée dans le parc Créalys aux Isnes, l’entreprise OSL est spécialisée dans la programmation pour la gestion d’imprimantes. Cette dernière est, depuis 10 ans, une filiale de l’entreprise japonaise Canon. Deux succursales Océ ont déjà fermé leurs portes en France et en Hongrie.

Un commentaire sur “Gembloux : 50 emplois menacés chez OSL

  1. Bonjour, pour être précis et correct: OSL (Océ Software Laboratories Namur S.A.) n’est PAS en déficit.
    OSL est une filiale de Océ (Pays-Bas) et fait partie du groupe Canon.
    La raison de cette décision est la recherche de réduction de coûts pour le groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.