Football: vers une suppression des P4 en Brabant wallon?

Il n’y a pas encore de décision officielle, mais les quatrièmes provinciales pourraient bien disparaître du paysage footballistique du Brabant wallon. C’est, en tout cas, l’idée émise par le CP Brabant.

De la P1 à la P3

Le projet serait de ne plus avoir une seule série en P1 et P2, mais de disposer, désormais, d’une P1, deux P2 et quatre P3. « Cette proposition doit encore être acceptée par la ligue bruxelloise. Elle doit, ensuite, être soumise au vote des clubs« , déclare Christian Poncelet, vice-président du CP Brabant. « Nous sommes en réunion, cet après-midi, au Comité Provincial, pour en débattre avec nos homologues de Bruxelles. Nous n’avons que sept séries au niveau de Bruxelles/Brabant wallon. Nous aimerions avoir une pyramide mieux élaborée, équilibrée, en renforçant le sommet, comme c’est le cas dans les autres provinces. Si nous supprimons les P4, nous ferons monter l’ensemble des formations, présentes dans cette division, à l’échelon supérieur. Comme c’est le cas pour l’instant en quatrième provinciale, deux équipes d’un même club pourront alors évoluer au sein de la P3. »

Donc pas de descendants en P3…

Cette réforme devrait être accueillie de façon diamétralement différente du côté des équipes évoluant dans les divisions brabançonnes. Elle fera certainement des heureux au niveau des formations de P3 menacées actuellement par une relégation. Celles qui jouent la tête en P4, devraient, elles, être mécontentes. Elles auront le sentiment d’avoir livré de nombreux efforts inutilement. En ce qui concerne les descentes en P1 et P2, ce projet ne devrait pas avoir de répercussions. « Il y aura bel et bien trois relégations de première provinciale en deuxième provinciale et quatre de P2 vers la P3 si Waterloo et le Léo basculent bel et bien de D3 amateurs« , poursuit Christian Poncelet.

Notons encore que si elle est acceptée par l’ensemble des parties, cette réforme interviendra dès la saison prochaine.

Thomas Béchet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.