Femmes journalistes: ces petites phrases qui assassinent

Être une femme et exercer la profession de journaliste n’est pas toujours évident. Sexisme, harcèlement, cyber-harcèlement, les femmes peuvent être des cibles. Mais il faut nuancer, toutes n’ont pas été victimes de ces agissements. Reste que « ces petites phrases qui assassinent » existent. En Belgique francophone, seul 35% du contingent de la profession est féminin. Amandine Denet, notre stagiaire, a mené l’enquête dans le cadre de son Travail de fin d’études. Regardez: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.