Extension du parc Créalys : ces agriculteurs refusent de vendre leurs terres

De nouvelles bâches fleurissent aux abords de certaines terres jouxtant le parc économique Créalys. Leur slogan ? « Touche pas à ma zone agricole« . Plusieurs agriculteurs se battent en effet pour éviter que leurs terres ne soient rachetées pour permettre l’extension du zoning des Isnes. Le BEP (Bureau Économique de la province de Namur) est à la recherche de 55 hectares supplémentaires pour éviter la saturation annoncée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.