Exposition Saint Jacques de Compostelle à Gembloux 

La Ville de Gembloux et Saint Jacques de Compostelle ont une histoire commune plus profonde qu’il n’y paraît. Pour le découvrir, rendez-vous à l’église Saint-Guibert pour l’exposition « Il était une fois les chemins de Compostelle ». Elle est visible tous les jours, de 14h à 17h, du samedi 14 mai au 8 juin.

Gembloux est désormais une ville jacquaire

En collaboration avec le Service des Musées et du Patrimoine culturel de la Province de Namur, la Ville de Gembloux accueille son exposition sur le thème de Saint Jacques de Compostelle. Sur l’initiative de Visit Gembloux, la Ville a décidé de rejoindre le réseau des villes jacquaires, qui se concrétisera par la signature de la Charte provinciale des chemins de Compostelle. La volonté de cette exposition est aussi de valoriser le patrimoine gembloutois, car la commune figure déjà sur une des nombreux chemins menant à Compostelle. Cet angle patrimonial permettra aux habitants de la province et aux visiteurs de découvrir ou redécouvrir les perles de la Ville en mettant en avant les liens qu’elle entretient avec le pèlerinage. 

De Compostelle à Gembloux

Devenir une ville jacquaire permet à Gembloux de porter encore un peu plus son rayonnement à l’international. Le vernissage de l’exposition, ce vendredi, s’est déroulé en plusieurs parties. Il a commencé par une séance protocolaire, suivie de la signature officielle de la Charte. Une conférence a clôturé la journée. Jean-Paul Straus, du Cercle royal ‘Art et Histoire’ de Gembloux, a mis en lumière les liens entre la Ville et Saint-Jacques de Compostelle lors de cette conférence « Sur les traces de Saint Jacques à Gembloux ». Le Bras reliquaire de Saint Jacques, ainsi qu’une reproduction d’un texte bollandiste, ont été présentés. Pour l’occasion, de nombreuses figures importantes se sont déplacées : le Collège communal de Gembloux, ou encore le Gouverneur de la Province de Namur Denis Mathen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.