« Et si on pensait l’agriculture autrement ? »: une pièce et un World Café proposés par des étudiants de Gembloux Agro-Bio Tech

Le jeudi 14 mars, plusieurs étudiants de la Faculté Gembloux Agro-Bio Tech organisent un événement sur l’agriculture. Au programme, la pièce  «  Nourrir l’humanité c’est un métier  », suivie d’un World Café.

C’est dans le cadre du cours de Gestion de projet en éducation citoyenne, en collaboration avec l’ONG Eclosio, qu’un groupe d’étudiants de la Faculté Gembloux Agro-Bio Tech a décidé d’organiser cette soirée. Ils devaient en effet créer « un événement ayant trait à l’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire ». Ils proposent donc au public gembloutois de découvrir la pièce « Nourrir l’humanité c’est un métier » à l’Espace Senghor le jeudi 14 mars.

« C’est lors d’une représentation à laquelle j’ai eu la chance d’assister l’année passée que j’ai réellement pris conscience de l’importance, pour la société, de mes études de bioingénieur, confie Rachel Sundar Raj, qui fait partie de l’équipe organisatrice. J’en étais déjà consciente avant mais la pièce à vraiment fait écho à tout ce en quoi je crois et pour quoi j’ai envie d’œuvrer. C’est en partageant cela avec des amis que l’idée d’amener la pièce à Gembloux est née. »

 

Les étudiants souhaitent que l’événement intéresse les citoyens, car « ils sont de plus en plus confrontés au fait que l’agriculture fasse partie inhérente de leur quotidien ». « Nos études nous donnent l’occasion de nous rendre compte des réalités de vie des agriculteurs/agricultrices, souvent critiqué(e)s par les médias et subissant l’opinion public. C’est pourquoi nous désirons ardemment partager avec le grand public l’amour de ces personnes pour leur métier, en montrant les visages présents derrière la nourriture qui se retrouve dans nos assiettes tous les jours. »

« La construction d’une société plus juste »

Ils souhaitent également que l’événement touche les étudiants afin qu’ils aient « cette 
révélation quant à leur rôle à jouer dans la société de demain : la construction d’une société plus juste. ». 
« Étant nous-même bioingénieurs, nous pensons qu’un ingénieur du vivant ne doit pas se contenter de faits scientifiques, il doit prendre l’Humain en compte dans ses réflexions et décisions. Or trop peu d’étudiants sont sensibilisés à ce que vivent les agriculteurs et agricultrices, avec qui beaucoup d’entre nous seront amenés à travailler. On ne peut pas comprendre et vivre en harmonie avec ce qu’on ne connait pas, ce pour quoi on n’a pas d’empathie. »

Rachel Sundar Raj, qui parle au nom des étudiants organisateurs, va plus loin  : « Nous pensons aussi que nos cerveaux sont trop sollicités et valorisés dans nos études et notre vie, au détriment de notre sensibilité. C’est donc par une autre forme de dialogue et de communication, l’art, que nous souhaitons sensibiliser les habitants et étudiants de Gembloux. Nous voulons parler au cœur des gens, pas à leur tête ! C’est comme ça que le mot sensibiliser prend tout son sens ».

Après la pièce, il y aura un World Café dès 21h30. Différents intervenants, dont les noms n’ont pas encore été annoncés, seront présents pour discuter avec les participants.
 Toutes les informations pratiques sont à retrouver sur l’événement Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.