Entraîneurs et joueurs renoncent à leurs défraiements pour aider les clubs

Buvettes fermées. Un manque à gagner pour les clubs sportifs. Face à cette situation, la solidarité s’organise du côté de certains joueurs et entraîneurs. Ils n’hésitent pas à renoncer à leurs défraiements. C’est ce qu’ont pu constater Thomas Béchet et Laurent Deprez. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.