Une chaudière alimentée au miscanthus à Bothey

Depuis plusieurs années, les propriétés du miscanthus (une graminée) intéressent pas mal de monde. A Gembloux, la ville a financé la culture de cette plante sur des terres agricoles pour éviter des coulées de boue sur les voiries. Mais aujourd’hui, le miscanthus dévoile une autre facette. Car il peut également servir de combustible. C’est le cas à Bothey où une résidence pour personnes handicapées espère bien pouvoir se chauffer uniquement avec du miscanthus récolté dans les environs. Ce projet pilote est mené par Valbiom, une asbl spécialisée dans la valorisation de la biomasse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.