Des sacres, des montées, des descentes et des arrêts : voici ce qu’il faut retenir de la saison footballistique des équipes de votre région

Le 27 mars dernier, l’Union belge de football et ses deux ailes, francophone (ACFF) et flamande (Voetbal Vlaanderen), décidaient de mettre un terme définitif à la saison en cours. Cela en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. Conséquence directe de cette mesure : ni tour finals ni matches de barrage ne seront disputés pour déterminer le classement final ou pour désigner des montants ou descendants. Les classements définitifs ont, depuis, été établis. Voici ce qu’il faut retenir pour les équipes de notre région :

Sauvenière et Bossière B accèdent à l’échelon supérieur

En P1 namuroise, les espoirs de Grand-Leez de participer à un quatrième tour final d’affilée et son rêve de rejoindre l’échelon national se sont envolés avec l’arrêt des championnats. Les Grand-Léeziens terminent à la 3e place et resteront dans les divisions provinciales la saison prochaine.

En P3B, Sauvenière termine à la deuxième position, derrière la JS Eghezée. L’équipe rejoindra la P2 deux ans après l’avoir quittée.

En P4C, Bossière B finit 3e et accède à la troisième Provinciale.

 

L’équipe féminine de Bossière disparaît sur un titre, Grand-Leez B sacré en P2B

Chez les dames, le titre de la première Provinciale est revenu aux « Gazelles » de Bossière. Un sacre qui sera le dernier pour l’équipe bossiéroise. Celle-ci va, en effet, disparaître après six années d’existence. C’est une véritable institution du football féminin namurois qui se dissout. En 6 ans, Bossière a remporté deux titres en P1 et trois victoires en finale de la coupe Provinciale.

Autre sacre pour une équipe féminine de l’entité de Gembloux : Grand-Leez a décroché les lauriers en P2B. Un titre qui s’est joué au nombre de victoires : 9 pour les Grand-Léeziennes contre 8 pour leur dauphin au classement, Houyet. Les « Vertes » retrouvent la P1 un an après l’avoir quittée.

 

Le football brabançon wallon perd l’un de ses porte-drapeaux

L’arrêt prématuré des compétitions de football, dans les divisions amateurs, dû à une crise sanitaire, est historique. Mais, la disparition du Royal Wallonia Walhain l’est également. Après 79 ans d’existence et 23 dernières années passées dans les divisions nationales, le club walhinois s’est éteint. Le collège communal a, en effet, décidé de confier les clefs des Boscailles à un tout nouveau projet : le FC Walhain. Ce dernier va démarrer de zéro avec un nouveau matricule et une équipe première qui ne jouera plus en D3 amateurs mais en troisième Provinciale. C’est la première fois, depuis 1997, que Walhain n’évoluera plus à l’échelon national.

 

 

 

Les deux équipes féminines de Chastre en divisions nationales ?

L’interruption définitive des compétitions a permis à la formation féminine de Chastre B de s’emparer du titre de première Provinciale. Ce sacre s’accompagne d’un arrêt, celui de l’entraîneur François Marot. Il quitte son poste après trois ans à la tête du groupe. Il sera remplacé par son T2 et actuel coach des U16, Jean-paul Lokengo. Le sera-t-il en Nationale 2 ou en P1 ? La réponse n’est pas encore connue. Chastre B est tributaire de l’équipe A et doit espérer une montée de cette dernière en N1 afin de rejoindre l’échelon national. L’équipe A a terminé à la deuxième place du classement de D2B. Mais, elle pourrait rejoindre la D1. Tout cela dépend des demandes de licence formulées pour la Superleague et du nombre de places qui vont se libérer à l’échelon supérieur. Le White Star et Alost ont reçu cette licence. Zulte, Tirlemont ou Charleroi sont encore dans l’expectative.

Du côté du RFC Perwez, l’équipe A dames a déclaré forfait général, au cours de la saison, en N2B. Pour la première fois de son histoire, le club perwézien bénéficiait d’une formation féminine à l’échelon national. La fête a donc viré au cauchemar. L’équipe devrait repartir de P1, lors du prochain exercice.

 

Thomas Béchet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.